Chris Burden est mort dimanche

J’aurai voulu vous prévenir avant du décès de Chris Burden, mais je ne l’ai appris qu’aujourd’hui, soit 4 jours de retard… J’aurai voulu vous en dire plus sur son travail, mais je viens de le découvrir et je suis plutôt circonspecte sur cet artiste et ses œuvres. Par contre, il est question de body art. Et ça me donne l’occasion de partager avec vous sur deux artistes qui font des travaux de body art (ou performance, selon les points de vue). Tout d’abord Liu Bolin : il fait un travail de trompe l’œil. Il se fond dans le décor, pour chercher sa place dans cette société. Par sa présence, il nous force à regarder l’image de manière attentive. Il nous questionne également. Les clichés finaux et les vidéos de préparation sont impressionnants.

Et ensuite Johannes Stötter : il peint d’incroyables illusions sur le corps humain. Je vous laisse découvrir avec la vidéo ci-dessous :

Dans les deux cas, le travail est méticuleux. Le corps est oublié au profit de l’Art.

Le corps sert de support à l’œuvre, il apporte l’âme à l’ensemble. Ces performances sont connues par la diffusion des images et films numériques et la propagation via les réseaux sociaux. Ce travail sur le corps apporte une touche de surprise, mais aussi d’admiration par rapport à un travail qui apparaît complexe et détaillé.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *