Galerie d’art – épisode 4 : la galerie idéale

Je continue mes épisodes sur les galeries d’art. Je vous parle ici de la galerie d’art idéale, ça me permet de donner une définition de tout ce qu’une galerie peut faire pour et avec les artistes. Car la mission de la galerie ne se limite pas à vendre de l’art.

Une galerie d’art a une personnalité, une image qu’elle développe. Une galerie vend des œuvres mais elle ne fait pas que cela. Elle s’engage aux côtés des artistes.

Une galerie est un lieu d’exposition

Une galerie offre un espace physique ou virtuel pour les artistes. C’est un endroit ouvert au public en général et aux acheteurs potentiels. La galerie idéale choisit avec l’artiste les œuvres qui sont exposées sur le terrain commun entre leurs deux personnalités. Cela implique une sélection, et des compromis.

La galerie est une vitrine pour l’artiste et un lieu de découverte pour les clients. Elle prend soin de rendre le lieu agréable pour chacun et exposer les œuvres dans de bonnes conditions.

La galerie idéale assure la promotion de ses artistes

Lorsqu’une galerie choisit d’exposer un artiste, elle le fait savoir, elle le présente, elle parle de lui en son enceinte et en dehors. Un livre d’exposition peut être édité.

La galerie idéale organise des événements tels que le vernissage pour rassembler autour de l’artiste et de ses œuvres. Elle comprend l’univers de l’artiste et peut prévoir des actions dans une logique plus globale. Elle apporte un contexte aux œuvres présentées.

La galerie idéale découvre des talents

La galerie idéale est à l’écoute des artistes, elle les découvre alors qu’ils sont inconnus. Elle va à leur rencontre, dans leur atelier. Elle les accompagne en leur donnant les moyens (financiers notamment) de progresser dans leur art.

Elle valorise leur action, elle les suit même quand les artistes ne sont plus exposés. Elle garde contact avec eux sur le long terme.

Le respect des artistes et des clients

Je ne perds pas de vue que la galerie idéale est là pour vendre des œuvres d’art. Elle a aussi besoin d’argent pour mener à bien ses missions.

Néanmoins, elle fixe des prix qui respectent :

  • les artistes, pour leur permettre de tirer un revenu de leur travail
  • ses clients, en leur assurant un prix juste.

En s’engageant en ce sens, la galerie idéale peut découvrir des pépites, les voir se façonner et s’envoler. Si une relation réelle et sincère est nouée, les artistes et les clients ne l’oublieront pas.


Si vous avez raté les précédents épisodes, c’est ici :

  1. La galerie « classique »
  2. La galerie appartement
  3. La galerie sur Internet

 

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *