Picassomania, le mooc – séquence 2

Cette semaine, j’ai continué l’exploration du mooc Picasso et je vous raconte donc la suite de l’aventure, vue de ma fenêtre.

La deuxième séquence est intitulée « Picasso, artiste total ». L’idée est de montrer que Picasso est un artiste touche-à-tout qui explore des techniques variées. Je ne peux m’empêcher de faire le parallèle avec Khokho René-Corail que j’ai présenté récemment, qui a beaucoup expérimenté.

Dans ce tableau de Khokho René-Corail, on voit qu’il a incorporé de la céramique cassée pour donner du relief à son tableau

tableau khokho rene corail

L’idée de la semaine est d’élargir l’image du peintre pour mettre en valeur son travail hétéroclite, de recherche de la composition, de la matière.

L’œuvre analysée en détail est une sculpture nommée ‘la guenon et son petit’, réalisée à partir d’une voiture, jouet d’un enfant de Picasso, ainsi que de la céramique. Le détournement des objets en tout genre est mis en avant.

C’est une pratique qui me parle car je la pratique beaucoup avec mes filles. Les produits qui nous entourent sont ainsi upcyclés. Oui, en REcyclant vos déchets, ceux-ci deviennent une matière utile pour la fabrication d’autres produits, ils repartent pour un tour. Le UPcyclage (terme franglais) fait passer l’objet à un niveau ‘supérieur’, il gagne ses lettres de noblesse s’il devient art. Dans le cas des activités de bricolage avec les enfants, il devient jouet, ce qui est déjà bien pour une deuxième vie.

Je glisse donc naturellement vers le forum du mooc dédié aux enfants, introduit par la citation de Picasso suivante :

‘J’ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant.’

Chacun est encouragé à faire participer ses enfants, en les invitant à créer à la façon de Picasso. Cela m’a donc rappelé un livret d’activités publié par les éditions du Centre Pompidou, qui a été offert à mes filles – ainsi que celui de Kandinsky. Il invite les artistes en herbe à réaliser des œuvres à partir d’autocollants fournis. Un support sympathique pour introduire un artiste aux plus jeunes enfants.

Si je devais résumer cette semaine honnêtement, cette partie de l’art de Picasso n’est pas celle qui me passionne le plus. Pourtant, je me suis reconnue dans ces expérimentations, je tente moi-même des choses qui sortent des méthodes classiques de la création artistique. Mais le résultat ne me satisfait que rarement – pour mes réalisations et pour celles de Picasso. Ce travail personnel présente un cheminement, les essais sur des possibilités qui seront exploitées sous d’autres formes ensuite.

Je me suis moins investie et je me suis orientée vers d’autres opportunités offertes par le mooc et les forums. C’est l’intérêt du fonctionnement ‘à la carte’.


Si vous avez raté le précédent épisode, lisez l’article de la séquence 1, et inscrivez-vous au mooc.

Si vous ne savez pas ce qu’est un mooc, je vous l’explique en détail dans cet article.

Share Button

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *