C’était octobre sur pigmentropie

Ce qu’il y a bien avec un blog, c’est qu’on peut passer d’un sujet à l’autre sans transition. Alors voici le résumé d’octobre sur pigmentropie, dans un autre désordre.

Octobre a été marqué par le début du mooc Picasso qui occasionne une série où les épisodes permettent de partager mon expérience :

  • La séquence 1 a permis de présenté les enjeux du mooc et les entités à l’origine du projet.
  • J’ai tourné la séquence 2 vers les enfants et un peu en dehors de ce qui était proposé par le mooc.
  • Pour la séquence 3, c’est la couleur bleue qui a été l’honneur. Et j’ai comparé les apports d’une heure de mooc à une heure d’un documentaire, sur le même sujet.

Contemporain à Picasso, le rival qu’il estimait à sa hauteur, Matisse s’est invité sur pigmentropie au travers d’un article qu’il avait publié.

Pour rester dans la thématique mooc, je vous invite également à suivre celui organisé par l’université de Melbourne sur le thème « Sexing the Canvas : Art and Gender ». C’est in English donc, pour ma part, j’arrive à suivre les vidéos, mais participer au forum, c’est plus compliqué (je passe trop de temps à vérifier mon anglais et ça perd en spontanéité).

Nous avons étendu la découverte de la Martinique :

Je vous ai montré quelques travaux/expérimentations actuels :

Et nous avons effectué une belle rencontre avec Marina Le Floch, qui avait suivi la présentation de son projet.

Enfin, j’ai évoqué quelques exemples de financement alternatifs au schéma classique achat/vente. J‘ai mis en garde contre les ingrédients dangereux de leurs pigments. Et enfin, j’ai posé la question de savoir si l’artiste maîtrisait nécessairement la technique pour réaliser son art.

Et pour novembre ?

Pour novembre, le programme s’annonce tout aussi varié.

Comme je l’ai expliqué, les enfants créent de l’art. Le muz, le musée des œuvres des enfants organise une vente aux enchères d’illustrateurs.

L’exposition Claude Rutault D’où je viens, où je suis, où je vais’ au centre Pompidou a débuté le 21 octobre 2015 et continue jusqu’au 11 janvier 2016. J’avais présenté le concept de cet artiste et vous pouvez relire l’article ici.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *