livre bav(art)dages | Quand un tableau se confie

Après le blog et l’émission de radio, Julien Baldacchino décline le concept ‘bav(art)dages’ en roman, ou plus exactement en nouvelle. Au-delà de l’ histoire, ce livre bavartdages est en soi un joli objet, imprimé avec soin par la maison d’édition les Eclairs.

Dès le début de l’histoire, le narrateur nous prévient ‘je ne suis pas très bavard‘. Ah ? Vraiment ? Mais alors pourquoi ce livre s’appelle-t-il justement ‘bav(art)dages’ ?

L’histoire d’une rencontre

Tout d’abord, l’originalité de cette histoire tient à son narrateur. Il ne s’agit pas d’une personne, mais d’un tableau, une œuvre d’art. Ainsi ce tableau nous raconte les coulisses de sa création, l’entente avec les autres œuvres. Il entre en communication avec nous, les humains, alors écoutons-le.

livre bav(art)dages baldacchino roman

On se laisse prendre au jeu de cette rencontre entre le tableau de Hallgrimur Helgason et ce jeune homme qui découvre le monde de l’art.

Un livre, objet d’art

Ensuite, le livre est très agréable à manipuler, il s’en dégage un raffinement. Un soin a été porté aux détails.

Le papier est épais, la reliure est réalisée avec un fil rouge. De plus, j’ai bénéficié sur mon édition d’une couverture supplémentaire, noire et dorée, pour apporter un peu de classe, dans la bibliothèque.

bav(art)dages bavartdages couverture livre noir les élcairs dans la nature bois

Enfin, le livre est savamment illustré par Thibaut Rassat. Ces dessins interviennent au fil de la lecture. Il ne s’agit pas d’un album, on a l’impression de notes prises par l’illustrateur, laissé dans le livre. Comme si ce livre bavartdages avait eu son propre vécu avant d’arriver dans nos mains.

bav(art)dages livre bavartdages illustration main les éclairs édition


Pour approfondir le sujet :

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *