Bilan 2017 sur PiGMENTROPIE

2017 a été pour moi une année riche en expériences artistiques très variées.

Je me suis investie à 100% dans la création et la promotion de mon art.

Cela n’a pas été suffisant pour dégager un revenu et vivre de mon art. Alors j’ai pris un emploi salarié en septembre.

Revenons ensemble sur les faits marquants de cette année.

2017 : une année consacrée à l’art

En 2017, j’ai eu l’occasion d’exposer dans 3 lieux différents.

J’ai également participé en tant que performance artistique à différents marchés : au centre de Bordeaux en mai, à Arcachon les jeudis soirs, et à Pessac, en septembre et en décembre. J’ai raconté mon retour sur les expositions en plein air.

tableau en cours réalisation elize peint peinture

Grâce à ces événements, j’ai rencontré beaucoup de personnes, qui ont commenté mon art, qui m’ont donné des conseils, qui ont acheté mes tableaux ou esquisses.

Ces enfants, ces adultes, je ne les aurai jamais abordés par moi-même. Mais là, je n’étais pas moi, j’étais « ELiZE ».

« ELiZE » n’est pas tout à fait moi, c’est le « moi » artistique. Cette année, en échangeant avec des personnes qui me connaissaient  uniquement en tant qu’ELiZE, cette personne a pris réellement sa place dans mon moi tout court.

Au cours de cette année, j’ai beaucoup produit : des tableaux de différentes tailles (en restant sur le principe des carrés petits à 20 cm de côté, moyens à 40 cm et grands à 80 cm), avec des techniques variées. Ma palette de couleurs s’est apaisée, les pastels prennent petit à petit leur place.

2017 : une année d’esquisses

Cette année, j’ai dessiné d’esquisses et croquis. Tout avait commencé en septembre 2016, avec les cours de modèles vivants.J’ai suivi les cours jusqu’en juin.

La progression en 9 mois m’a donné un réel goût pour les esquisses, mêlant le travail de l’encre et du crayon, multipliant les lignes.

danse saut dessin danseuse esquisse elize pigmentropie elize tutu classique
Trois danseuses – esquisse – format 50 x 65 cm – encre noire et feutre jaune et violet

Je continue ces exercices, en multipliant les couleurs et en passant sur des formats plus grands.

J’ai encore beaucoup à explorer dans ce domaine.

J’ai beaucoup parlé et montré mes esquisses :

Il y en aura d’autres en 2018, c’est certain !

2017 :  une année de rencontres

Je l’ai déjà indiqué, j’ai rencontré beaucoup d’inconnus cette année.

Mais j’ai aussi eu l’occasion d’approfondir mes relations avec des artistes, en particulier et pour ne citer que les deux principales :

peinture à 4 mains

Et puis, j’ai beaucoup échangé avec Pauline Raconte l’Art.

Et pour 2018 ?

Pour 2018, je vais continuer bien sûr !

J’aurai moins de temps bien sûr, mais cela ne m’empêchera pas de créer. Par contre, je vais passer moins de temps sur la promotion de mon art. Et c’est tant mieux, je vais pouvoir me recentrer sur l’essentiel, sans me soucier du marketing.

Je continuerai le blog ,qui reste un terrain d’expression formidable.

Je voudrais également visiter plus d’expositions.

Dans le même thème :

 

Share Button

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *