Dessiner des nus -> je recommence mes esquisses

J’ai ressorti récemment mes esquisses de nus. Et j’ai eu envie de m’y remettre…

Je n’ai pas perdu la main. Je suis restée sur des petits formats, mais le résultat me convient. Je fais beaucoup de formats carte postale et tu comprendras bientôt pourquoi.

Mes modèles sont tous issues de vidéos de Croquis Café, une chaine Youtube qui propose justement des modèles vivants. Les vidéos sont faites dans une démarche pédagogique, le chrono est présent pour s’exercer à respecter le temps.

J’avoue ne pas du tout avoir respecté les consignes, j’ai simplement mis sur pause quand la pose me convenait.

Je présente ici quelques une des mes esquisses, choisies parmi mes préférées.

Une esquisse sur fond noir

Je tente à nouveau les créations sur fond noir. Ce n’est finalement pas si éloigné des dessins sur fond blanc.

Le résultat est, paradoxalement, lumineux.

dessin nue femme dos esquisse Elize pigmentropie
ELiZE- acrylique et encre sur papier – 29 x 42 cm

Encre brune sur fond blanc

J’essaie de varier les modèles et donc les morphologies.

femme nu dessin marron Elize pigmentropie
ELiZE – encre et crayons sur papier – 14 x 11 cm
femme nue Elize pigmentropie visage cache marron
ELiZE – encre et crayons sur papier – 14 x 11 cm
dessin Elize pigmentropie nombril
ELiZE – encre et crayons sur papier – 14 x 11 cm
dessin femme nue de dos Elize esquisse Woman Brown
ELiZE – encre et crayons sur papier – 14 x 11 cm

En noir et rouge

Voici deux dos. Une femme. Un homme. Avec les mêmes couleurs.

esquisse femme nu dos danse bras levés Elize pigmentropie
ELiZE – encre et crayons sur papier – 14 x 11 cm

En projet…

Ces esquisses seront bientôt en vente dans la boutique Bokehli du centre de Bordeaux.

Mais tu peux aussi me contacter en direct. Je ne peux pas garantir que les esquisses ici seront disponibles, mais j’en ai toujours en stock à proposer. Ou tu peux me passer commande et choisir tes couleurs.

Pour prolonger ce moment

(Re)découvre mes esquisses et la vidéo du comment je procède.

Je n’oublie pas que j’ai arrêté de peindre des nus parce que la nudité me dérangeait. Et pourtant l’intemporalité et la liberté que cet exercice de style me permet font que j’y reviens.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *