L’art conceptuel atteint parfois un tel niveau d’intellectualisme qu’il en devient inabordable pour le commun des mortels, qui le trouve alors stupide. L’art conceptuel consiste à mettre la pensée au cœur de l’œuvre, plutôt que la maîtrise d’une technique. Penser, pour l’artiste Eskrokar, ça passe par le questionnement et par l’humour.

Hier après-midi, je regarde avec ma fille de 5 ans le célèbre tableau « la grande vague de Kanagawa » du japonnais Hokusai. [on a les loisirs qu’on veut avec ses enfants…]. On compte les bateaux et regarde le tableau en détail. Et là, sans avoir anticipé les choses, je me retrouve à lui expliquer quelques bases de la perspective. Et en particulier, le principe de « plus c’est loin, plus c’est petit ».lire la suite