J’ai emprunté à la bibliothèque un vieil exemplaire de Beaux-Arts Magazine. Le dossier principal parlait de Malevitch, et cela m’intéressait. Je l’ai choisi rapidement, sans regarder en détail, j’avais le temps de le feuilleter tranquillement plus tard. En arrivant chez moi, je suis interpelée par la quatrième de couverture : une publicité …