Paul Eluard écrit en 1929 ‘La terre est bleue comme une orange’ (totalité du poème retranscrite en fin de note). Cette image m’a frappée dès la première lecture, le choix des mots est judicieux, ce vers évoque simultanément les couleurs et les formes. Je reste encore interpellée. Une part de moi trouve cette comparaison étrange, absurde. …