Galerie d’art – épisode 1

Une galerie d’art est un lieu où l’on n’ose pas toujours entrer. Qui n’a jamais fait cette expérience silencieuse d’entrer dans un galerie d’art et de le regretter dans la minute qui suit? On pousse la porte en verre et on entre dans un lieu froid, murs blancs agrémentés d’œuvres. Vaste espace, vide …

TupperwART, vendre son art en réunion

Je fourmille d’idées pour rendre le monde de l’art plus accessible et en voici donc une parmi d’autres : la vente d’art en réunion sur le principe des célèbres boites en plastique. Je vous propose de voir comment on pourrait transposer les ventes Tupperware au marché de l’art, ce sera donc sous le …

Oursons décalés

J’ai craqué pour le travail de Stéphane Gautier, que vous pouvez découvrir sur son site. Cet artiste utilise des oursons, les bonbons de gélatine qu’on dégustait enfants – ou déguste encore. Ces friandises multicolores, symboles innocents de l’enfance sont détournés dans des tableaux / montages. Ils sont déclinés sous différents labels …

Le vent – genèse d’un visage

Je fais parfois des expériences pour tester des nouveaux matériaux et des techniques différentes. Je cherche encore ce qui me correspondra le mieux, ce qui sera le plus approprié pour ce que je veux exprimer. J’ai donc acheté un carreau de carrelage et j’ai entrepris de m’en servir comme support à une création. Ce sera …

Serial artiste

Aujourd’hui, je vais aborder le thème des « séries » dans le travail des artistes. Pour commencer, savez-vous qui est l’origine des séries et pourquoi? Et quel est l’intérêt actuel des auteurs pour les séries? Est-ce un filon intéressant?

Fuyons la perspective…

J’ai tenté de réaliser une aquarelle représentant le hall d’un bâtiment. Et là, je me suis heurtée à un problème de fuite (pas une fuite d’eau, plutôt le point de fuite de la perspective). Le point de fuite dans une perspective, contrairement à ce que son nom indique, il faut le suivre …

Kesako un mooc ?

J’ai parlé déjà de « MOOC »(ici concernant Warhol, et là à propos du Moma). Je vais expliquer un peu plus en détail  en quoi cela consiste. MOOC est l’anagramme de « Massive Open Online Course », ce qui signifie « cours en ligne ouvert à tous ». Ce sont des cours gratuits, dispensés sur Internet par des universités …

Peindre le jour et la nuit

J’ai acheté de la peinture phosphorescente . J’avais l’idée de mettre cet additif dans mes peintures pour faire des variations en fonction de la lumière. J’ai fait des essais, mais je n’ai pas abouti à quelque chose qui me convienne complètement. Parfois entre l’idée et le résultat, l’écart est immense : j’ai …

Balade pigmentée

J’ai proposé à mes filles (âgées de 2 et 5 ans) une petite balade à la recherche de pigments colorés. Nous sommes donc parties voir les couleurs que nous pourrions extraire de fleurs au cours de notre balade.

La récolte fut bonne : du bleu, du jaune, du vert, et du rose. Autant dire qu’avec cette palette nous avons pu produire quelques dessins colorés.

Curieusement, ce sont les fleurs rouges qui n’ont pas donné de résultats concluants. Elles ont rendu des marrons violacées au mieux. On ne les a pas gardé dans notre palette. Je ne sais pas si ça dépend des fleurs ou de la couleur. Il faudrait essayer avec d’autres essences de plantes.

Cette activité a été une manière d’apprendre par l’action plusieurs choses :

  • voir les couleurs qui nous entourent,
  • comprendre que les couleurs utilisés au quotidien sont extraites de la nature (en simplifiant bien sûr),
  • expliquer que c’est la même chose qui se passe quand on tombe par terre et qu’on se tâche.

C’est une petite activité qui ne demande pas de matériel particulier : feuille & galet ou tout objet « solide » qu’on ne craint pas de tâcher. Les cailloux, ça fonctionne aussi, mais ils peuvent déchirer les feuilles. La difficulté est peut-être d’avoir une variété suffisante de fleurs à expérimenter. Dans notre cas, à la campagne, ça ne manque pas et on n’a pas de soucis avec les propriétaires. En ville, c’est peut-être plus compliqué de faire cela, car les pelouses et plantations des parcs ne sont pas forcement librement accessibles pour la cueillette.

A noter que c’est trop compliqué pour les enfants de 2/3 ans. Ca demande trop de dextérité de tenir la feuille et d’appuyer avec le galet. Mais ma fille de cet âge a apprécié de cueillir les fleurs et on a révisé les couleurs.

Par contre, la plus grande de mes filles (5 ans) a beaucoup aimé. Elle parle déjà de quand on refera cette activité : elle a d’autres idées de dessins.

Moi aussi, j’ai apprécié cette activité qui permet de dessiner avec des outils non conventionnels, d’expérimenter d’autres approches, de sortir du cadre.