Tableau d’enfants – épisode 3 – pirates

Comme vous l’avez compris avec cette série, les peintures cernées avec les enfants sont une activité qui nous plait à toutes (les filles et moi). Alors nous avons continué dans notre lancée.

Pour chaque tableau, il faut respecter les étapes et faire preuve de patience :

  1. Les dessins. Je les fais sur la base des idées des enfants
  2. La mise en relief. Je réalise cette partie toute seule avec un médium qui permet de créer de la structure, ou des objets divers suivants les besoins . Et après, il faut attendre que cela sèche.
  3. La peinture. Les filles entrent pleinement en action dans cette phase puisqu’elles choisissent et agissent. On fait généralement le fond en premier, lors d’une séance, puis on laisse sécher. Puis au cours d’une seconde séance, on finit ce qui doit être coloré. Cela évite les mélanges non souhaités.
  4. Les détails aux feutres. J’oriente souvent pour donner les idées. Pour la plus petite, de trois ans, on se limite à des formes simples. Pour la plus grande, de six ans, il faut aussi limiter pour ne pas ajouter trop de choses et garder l’ensemble cohérent. Là encore je les laisse assez libres. Puis on n’oublie pas de signer.
  5. Finitions et vernissage. Dernière touche de ma part où j’apporte quelques compléments au tableau et où je le vernis. Il m’arrive de ressortir la peinture et les feutres. J’essaie d’être discrète pour que les enfants ne se rendent pas compte que je suis intervenue.

Je vous montre ici le résultat pour le thème choisi des pirates. Il s’agit d’un cadeau de naissance.

Première étape : le dessin

P1110418 (Copier)

Pour l’étape de la mise en relief, je n’ai pas pris de photo pour ce tableau, mais vous pouvez le voir dans les photos sur le tableau des Antilles (épisode 2 de la série).

Première séance de peinture

P1110453 (Copier)

Finitions aux feutres

P1110478 (Copier)

chapeau pirate
détail du chapeau de pirate

Même si j’interviens à certaines étapes, les filles s’approprient le tableau comme si elles l’avaient fait « toutes seules« . Elles en tirent une grande satisfaction et fierté. Et moi aussi, je suis fière d’elles et de nous.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *