Réconciliée avec le rose : comment je peins avec ma couleur détestée

J’ai écrit ici-même que je détestais le rose.

Depuis, les choses ont évolué. Je me suis réconciliée avec cette couleur. Mais comment cela est-il possible ?

Plusieurs faits expliquent mon changement vis-à-vis de la teinte « réservée aux filles« .

Vers le pastel

Le simple fait d’écrire que je la détestais m’a fait prendre conscience qu’exclure le rose de ma vie ne résoudrait pas le problème d’égalité Femmes-Hommes.

Ensuite, petit à petit, j’ai réalisé que je me privais de nuances. Depuis un an, ma palette deviens de plus en plus pastel. Mais j’évitais au maximum le rose.

Le rose stigmatise à mes yeux un certains préjugés, et rien que l’expression « rose pour les filles » me fait hérisser le poil. Mais y réagir, même si c’est en aversion, c’est donner du crédit à cette couleur, lui faire croire qu’elle porte un message. Or une couleur ne porte que le message qu’on veut bien lui prêter.

En septembre, au marché en plein air de Pessac, j’ai osé me lancer dans un tableau aux couleurs roses et pastel, sur un thème féérique, très « fille ». Depuis, j’ai même ajouté quelques papillons.

fee papillon rose pastel peinture elize pigmentropie

Le tableau n’est pas encore fini (depuis septembre, ça fait plus de 4 mois qu’il est en pause), car je ne suis pas assez complètement prête à l’assumer… Et pourtant il me plaît.

Bref, je suis face à mes propres contradictions avec ce tableau, mais je sais que j’avance et que je n’aurai pas pu réaliser ce tableau, sur ce thème et avec ses couleurs, il y a peu.

Oser le rose

Un autre concours de circonstance qui a introduit le rose dans ma peinture. L’encre de Pébéo de couleur « magenta » a un rendu très très rose .

Mais cette encre fait maintenant partie de mes matières premières. Je l’ai utilisée… Et j’aime aussi le résultat !

esquisse enfant frere soeur rose elize pigmentropie

Le rose : pas que dans la peinture

La peinture impacte ma vie, et vice versa : cet hiver, un pull rose a fait son apparition dans ma garde robe :

chat pull rose oser le rose
Mon nouveau pull rose, et ma chatte qui s’est invitée sur la photo.

Je demande souvent quelle est la couleur préférée. Mais rarement qu’elle est la couleur difficile. Cette question en dit pourtant beaucoup sur la personnalité.

Alors, quelle est ta couleur détestée ?


Pour relire pourquoi je déteste le rose (et c’est toujours d’actualité).

Share Button

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *