Découvrir le Christ de Zadkine

L’église de Caylus, dans le Tarn-et-Garonne renferme une impressionnante sculpture de près de 3 mètres de haut : le Christ de Zadkine.

Les vacances sont propices aux découvertes inattendues, j’en ai fait une nouvelle fois l’expérience en me promenant par hasard dans le charmant village de Caylus. Les églises renferment souvent des trésors inattendus : l’année dernière, j’avais découvert l’église du Menoux complètement peinte par Jorge Carrasco.

Une sculpture nichée dans une église

La première chose qui a attiré mon attention est l’absence de croix. En effet, seul figure le Christ. Sa posture représente la crucifixion, mais la croix n’est pas matérialisée.

Ensuite, chose remarquable, la sculpture provient d’un seul et même tronc d’ormeau. C’est assez incroyable de penser qu’il n’y a pas eu d’ajout de matière.

zadkine christ tête caylus

La proximité avec la sculpture

Je suis restée quelque temps pour profiter de cette œuvre sous toutes les coutures.

Même sans connaitre en détail tout ce qui se rapporte à Zadkine, il reste un artiste connu, avec un musée à son nom à Paris que j’ai visité (il y a fort longtemps).

Malgré cette notoriété, son Christ n’est pas particulièrement protégé dans l’église. Je ne dis pas que quelqu’un va repartir avec sous le bras. En effet, vue la taille, l’œuvre n’entre pas dans un sac à dos !

Mais il n’est pas protégé du toucher des visiteurs, et à hauteur d’homme, une patine commence à apparaître. L’œuvre vit au contact de ses admirateurs au sens propre du terme.

On se retrouve bien loin des interdictions des musées.

Il se crée une certaine intimité avec ce Christ de Zadkine.

zadkine christ tête buste caylus

A voir au village de Caylus

En se baladant dans le village, il est possible d’admirer la façade de la maison où vécut quelques années Zadkine et sa femme.

zadkine maison façade caylus

De plus, le village regorge d’ateliers d’artistes, de boutiques de créateurs ou brocanteurs.

J’y ai d’ailleurs trouvé du papier à musique. J’en cherchais pour un projet de peinture à découvrir dès maintenant sur les réseaux sociaux (Instagram surtout).

Pour en savoir plus

Pour tous les détails techniques et pratiques sur cette œuvre, le site de la ville de Caylus propose un article complet.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *