Pourquoi l’inclusion nous concerne tous

L’inclusion, c’est quoi ?

En réalité, il est plus facile de définir l’inclusion comme le contraire de l’exclusion. Il s’agit de limiter au maximum toute forme de discrimination. Elle est à distinguer de l’intégration, qui soumet des conditions aux personnes concernées pour s’inscrire dans le groupe.

Dans mon cas, je parle beaucoup d’égalité femme / homme. Mais en creusant, on se rend vite compte que cette dichotomie du monde reste simpliste. D’une part, il y a au sein de la communauté féministe des personnes en excluant ou incluant d’autres : On parle de féminisme intersectionnel, j’ai aussi entendu parler de transphobie au sein du féminisme.

Et puis, au delà de l’égalité femme / homme, il y a autour de nous d’autres sujets d’exclusion : la grossophobie, les handicaps visibles ou non, les sourds, mais également les femmes enceintes, les enfants.

Je ne prétends pas être exhaustive , mais comme pour les femmes, mon but est de rendre visible des personnes qui font partie de notre société et qui pourtant sont peu représentées.

Pourquoi parler d’eux alors que je n’appartiens pas à ses communautés ?

Lorsque je publie mes dessins autour de ces thèmes, je reçois en général un très bon accueil des communautés concernées. Je les remercie d’ailleurs.

Puis assez rapidement, quand j’établis des échanges, la question vient de savoir si je suis moi-même concernée.

« Est-ce que tu es sourde ?  » (par exemple)

langue des signes dessin de main deco poster original pigmentropieEt ce n’est pas le cas.

Je ne suis pas sourde, ni particulièrement grosse, je n’ai pas de handicap particulier.

Alors, suis-je légitime pour parler et représenter ces personnes ?

Je réponds « OUI ».

Le syndrome de l’imposteur repassera 🙂

D’ailleurs, j’ajouterai même que c’est important de le faire.

Car l’inclusion passe par un soutien de tous, envers tous.

Il faut mener un travail de tolérance et il se mène en s’informant et dans les rencontres.

Les sourds

En 2016, lors d’un travail sur les mains, j’avais dessiné l’alphabet en langue des signes. Je reprends actuellement une série de ce type (à suivre sur Instagram).

lsf elize alphabet langue des signes abecedaire

Les handicaps physiques

Dans la continuité des sportives, j’ai représentés quelques handi-sportifs (je ne sais pas si le mot existe).

handisport sportive dessin esquisse

Les rondes

Chacun et chacune a le droit de se sentir bien dans son corps. Le chiffre de la balance ne compte pas.

esquisse Elize pigmentropie femme plus size allongée sur un canapé

N’oublie pas…

Ces thèmes t’intéressent ? Tu souhaites acquérir une de mes esquisses ? Tu aimerais que j’aborde un sujet qui te parait important ?

Dans tous ces cas, laisse un commentaire ou prends contact avec moi en direct. Surtout n’hésite pas.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *