Pas d’omelette, sans casser des œufs

Si je vois un œuf dans mon frigo, je vais plutôt penser à comment je peux le cuisine. A ce moment, l’œuf représente un gâteau en puissance. Mais sur un tableau, un œuf peut avoir des sens qui dépassent le seul aspect gustatif.

Dali et les œufs

Dali est spécialiste des symboles. Ces toiles regorgent de références à décrypter. Je vous conseille à cet égard de consulter cette page de l’espace Dali à Paris qui les recense. Avec l’ensemble des symboles présents, vous faites la lecture du tableau.

Pour l’œuf, il est indiqué : ‘ Symbole chrétien de la résurrection du Christ et l’emblème de la pureté et de la perfection. L’œuf évoque par son aspect et sa minéralité une symbolique chère à Dalí, celle de la vie antérieure, intra-utérine et de la re-naissance.’

Et dans ses tableaux, ça donne cela par exemple : Dali oeuf tableau

Les œufs cassés

Sans aller jusqu’à la complexité et les subtilités de Dali, il est facilement compréhensible que l’œuf évoque la naissance, la vie qu’il peut contenir. Mais lorsque les œufs sont cassés, ils renvoient à leur fragilité.

Au 18ème siècle, les tableaux fourmillent de symboles qui peuvent passer inaperçus lorsqu’on regarde le tableau mais qui apportent une ‘morale’ à l’anecdote narrée.

Et l’œuf cassé prend le sens de virginité perdue dans un célèbre tableau de Greuze.

Cette analyse du tableau ‘les œufs cassés’ de Greuze (en lien) vous explique l’ensemble de l’histoire.

Reprenant la même idée, et sans avoir à se rendre à New York, vous pouvez aussi observer une scène peinte par François Boucher au musée Cognacq-Jay. (cliquer sur l’image pour en voir les détails)

tableau la belle cuisiniere François Boucher

Il y a certainement encore beaucoup de choses dites dans ce tableau. Le trousseau de clés porté à la ceinture de la jeune femme évoque-t-il une ceinture de chasteté? Le chat dans l’ombre semble féroce avec l’oiseau frêle qu’il vient d’attraper. Et pourtant les visages des deux personnages apparaissent innocents.


Pour continuer sur le sujet :

Je vous avais déjà parlé du musée Cognacq-Jay, qui conserve également une œuvre de Vigée-Lebrun. Un petit musée très riche finalement et qui permet qu’on s’attarde aux détails de ses tableaux.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *