Je rêve de peindre avec l’IKB

Rien n’est plus tentant que l’inaccessible. En l’occurence, pour moi, cet inaccessible se résume en 3 lettres : IKB, pour International Klein Blue.

L’IKB a été conçu par Yves Klein et Edouard Adam (marchand de couleurs). Il ne s’agit pas d’une couleur (le bleu outre-mer), l’IKB est la peinture-même qui donne aux tableaux et sculptures une vibration forte, quasi-envoutante.

I have a dream

Mon rêve, en tant que peintre, serait de disposer de cette peinture. J’aimerais en avoir à profusion.

Cette couleur est tellement puissante qu’elle a besoin d’espace pour s’exprimer.

yves klein monochrome ikb peinture bleue bleu blue
Yves Klein, monochrome

Je voudrais en disposer sans limite. Pas question de se limiter à un seul tube et ne pouvoir appliquer que quelques touches sur certains tableaux.

Non, je voudrais en repeindre des murs entiers : un mur du séjour, le plafond de ma chambre, les fenêtres en bois (même si j’ai des volets en alu).

Ma maison entière deviendrait une œuvre d’art.

Je vivrais dans une œuvre d’art. Quel bonheur !

J’utiliserais cette teinte pour mes stylos et écrirais en IKB les formulaires administratifs ou les cartes de vœux.

Bref, je le déclinerais à foison.

Le bleu, toujours le bleu

Qu’il s’agisse de Kandinsky ou de Klein, le bleu est associé à la spiritualité.

Pour citer Yves Klein :

Toutes les couleurs amènent des associations d’idées concrètes, matérielles et tangibles, tandis que le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu’il y a de plus abstrait dans la nature tangible et visible.

J’use et j’abuse de bleu, sous toutes les nuances dans mes tableaux.

Cette couleur me rassure car elle présente une gamme du bleu très pâle au bleu très profond qui offre de larges possibilités sans quitter la couleur. C’est impossible par exemple avec un jaune avec lequel il sera compliqué d’aller dans le foncé, ou même avec le rouge où on prend le risque de passer par le rose.

tableau Elize encre mer relief vague
Tableau d’Elize – 20 x 20 cm – Encre en relief sur toile

Si je pouvais ajouter l’IKB à mes nuances de bleus déjà disponibles, assurément, je ne peindrais plus que du bleu !

Et toi, quel est ton rêve d’artiste ?


Pour en savoir plus sur Yves Klein :

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *