7 conseils indispensables pour ouvrir sa boutique en ligne 🛒

ouvrir sa boutique en ligne

Je livre 7 conseils indispensables pour ouvrir sa boutique en ligne.

Les 7 conseils que j’aurai aimé lire quand j’ai lancé ma boutique en ligne. Au final, je les ai trouvés au fil de mes recherches. Ils sont également basés sur mon expérience personnelle. Je les ai mis en pratique. 😊💯

Voici le résumé en image de cet article. Je détaille chaque point dans la suite.conseils pour ouvrir sa boutique en ligne

Du blog à la boutique en ligne 🛒

Cet été, j’ai décidé de laisser ma boutique ETSY pour héberger ma boutique en ligne sur mon site, que j’utilisais en tant que blog.

Aujourd’hui, en arrivant sur la page PiGMENTROPiE, tu arrives d’abord sur la boutique et le blog est en arrière plan 🚀. Auparavant c’était l’inverse.

1 – Limiter la technique ⚙️ : le choix de Woocommerce

Il existe plusieurs possibilités techniques pour réaliser une boutique en ligne. Les choix sont nombreux. J’explique ce qui a guidé mes décisions.

Partir de l’existant

Dans mon cas, j’avais plusieurs contraintes puisque mon site internet existait déjà.

Je ne démarrais pas de zéro : mon site est hébergé sur ovh, et j’ai choisi wordpress comme CMS.

Je ne voulais pas faire table rase de cet existant, mais continuer à bâtir ce site.

C’était donc un premier impératif : garder l’existant.

Choisir une solution intégrée et éprouvée

J’ai choisi d’installer l’extension WooCommerce.

Si j’avais dû construire mon site à partir de zéro, je me serai certainement orientée vers Shopify.

L’intérêt d’installer une solution éprouvée et très largement diffusée est de disposer de toutes les extensions à disposition. J’ai ainsi pu ajouter les extensions suivantes :

  • Stripe pour le paiement en carte bancaire 💳
  • Printful pour les impressions à la demande 🖨️

De plus, avec ces applications, les mises à jour viennent régulièrement. 👌

solutions intégrées pour boutique en ligne

Je limite les efforts en terme de technique ⚙️et je me concentre sur les produits à mettre en vente.

Pour l’instant, je ne regrette pas du tout mon choix.✔️

2 – Miser sur les visuels 👀

Une ambiance épurée 💡🤍

J’ai choisi une ambiance épurée, assez claire. Ce choix se retrouve dans la boutique et les couleurs du thème de la boutique, mais également dans les visuels 📸 de la boutique.

Les images mises en avant sont claires et dans les tons pastels.

En résumé, il faut penser « google » avec sa page d’accueil comprenant un seul champ pour la saisie de la recherche. En contre-exemple, visualise la pub de Sosh où tout est surligné et entouré 🤪😵.

j'entoure les infos importantes

Des menus efficaces 🤩

Choisir les catégories est un exercice délicat.

J’ai raisonné par mot clés parlant pour les différentes personnes ciblées :

  • Langue des signes : pour les affiches personnalisées en dactylographie de langue des signes française
  • Affiches féministes : on y retrouve mes slogans collés sur des motifs abstraits
  • Femmes positives : cette rubrique regroupe des portraits de femmes, quelques nus ou reproductions de type boudoir
  • Sportives : pour mettre en valeur tous les sports
  • Abstraction : pour des oeuvres abstraites sur papier
  • Produits imprimés : il s’agit de la seule rubrique sans oeuvre d’art originale. Je propose des vêtements, des mugs avec des impressions que j’ai créées.

Peut-être que j’ai trop de rubriques.

Je me rends compte que je suis à la limite du nombre efficace. Mais elles me paraissent assez claires.

Une autre organisation pourrait être de regrouper les 5 premières rubriques en une seule qui serait les oeuvres artistiques originales (en oppositions aux produits imprimés), et ensuite, avoir 5 sous-rubriques.

Je changerai peut-être par la suite. Ce n’est pas figé, même s’il est recommandé une certaine stabilité malgré tout.

Des produits facilement identifiables 🎭

Par mes rubriques, je souhaite déjà orienter les visiteurs, qui arrivent par différentes portes d’entrée sur le site.

👉 Ensuite, les images représentent les produits mis en situation.

Les oeuvres sur papier sont présentées dans des cadres, même si je les vends non encadrées.

affiche peinture originale abstraction rouge pigmentropie

Dans la description, j’apporte le plus de précisions possible sur les dimensions, la technique utilisée.

Canva est ton ami 🤩

Pour les visuels et les montages, Canva reste une valeur sûre.

Canva propose des modèles de visuels. Avec la version payante, je peux utiliser un même visuel sur plusieurs formats, adaptés aux différents réseaux (Instagram, Pinterest, la boutique).

Et surtout, il me permet de réaliser des mock-ups impeccables facilement. 📸

Je peux combiner facilement les images, le textes, des éléments graphiques. En plus, les modèles proposées se renouvellent et garantissent d’être au goût du jour. 👍

Il me sert autant pour constituer les visuels de la boutique que pour en faire la promo sur les réseaux sociaux. J’avais déjà vanté les atouts de Canva dans cet article.

3 – Remplir sa boutique 🛒: objectif 50 articles

Proposer du choix 🤏

Avec ma boutique Etsy, j’avais remarqué qu’en dessous de 50 articles, elle paraissait vide.

L’important est de proposer du choix. On choisit par comparaison entre les produits.

Evidemment, je ne suis pas Amazon, ma boutique ne comptera jamais des milliers d’articles. Déjà, et tout simplement, parce que je n’ai pas mille produits à proposer.

choix d'articles

Dernier conseil : adapter  les rubriques au nombre d’articles

Dans mon cas, j’ai 6 rubriques, pour une cinquantaine d’articles.

Quand on clique sur une de ces rubriques, il ne faut pas se retrouver avec un seul article par rubrique. Un équilibre doit être trouvé entre les rubriques. D’ailleurs, j’ajoute les nouveaux produits en variant les rubriques. Je n’entre pas tous les articles d’une même catégorie d’un coup.

La rubrique « Langue des signes » ne propose que deux articles : l’initiale et le prénom sur commande. Je vais certainement réaliser d’autres fiches produit pour ces mêmes articles, avec des approches différentes.

En effet, les prénoms en langue des signes fonctionnent très bien en tant que cadeau de naissance. Alors, je vais cibler ce type de produit, en proposant une description et des visuels adaptés.

4 – Proposer des produits qui te ressemble et penser à sa cible 🎯

Quand on décide d’ouvrir sa boutique en ligne, on a déjà une idée de ce qu’on souhaite proposer à la vente.

Pour autant, il faut se poser la question de qui va acheter. A qui s’adresse les produits proposés ? Qui en a envie ?

En gros, il faut trouver l’axe d’approche qui permettra de communiquer et de cibler les potentiels client·e·s.

cible marketing pigmentropie

Dans mon cas, je vends de l’art. Pour autant, je ne me positionne pas comme une galerie d’art, je ne vise pas les collectionneurs d’art. Je m’adresse plutôt à des personnes qui valorisent le fait-main et les créateurs 💜.

Je m’adresse en français, donc cela limite mes contacts aux francophones, le plus souvent France, Belgique et Suisse. Cependant, je ne communique pas plus que cela sur la région, même si ça joue parfois un peu.

Je propose de l’art à petit prix. La quasi totalité de la boutique en ligne propose des produits à un prix inférieur à 50 euros.

Enfin, je porte des valeurs autour de l’inclusivité 🚫 au sens large avec des actions concrètes sur :

  • la langue des signes 🤟
  • les sportives et handi-sportives ♿🦾
  • les femmes 🚺💪 en général, en représentant des morphologies non stéréotypées

Ces éléments se retrouvent de manière très facile dans ma boutique, au travers des rubriques et constituent l’essence

5 – Des prix simples 🏷️ : pas d’embrouille

Je vends principalement des oeuvres d’art sur papier. L’art et les prix font l’objet de nombreuses spéculations.

J’ai choisi d’être simple dans mon offre de prix. 🏷️

La règle est simple : 1 format = 1 prix. 4 formats sont proposés (petit, moyen, grand et maxi).

prix pigmentropie dessin ouvrir sa boutique en ligne avec des prix clairs

Le prix est un élément important 🏆 à définir avant d’ouvrir sa boutique en ligne.

A ce sujet, j’ai déjà écrit des articles :

Communiquer sur les prix pour qu’ils soient compris par tous me semble important. Parce qu’en tant que consommatrice, j’apprécie d’avoir cette clarté.

Concernant les produits d’impression à la demande 👕, je n’ai pas encore fait de visuel pour communiquer sur les prix.

6 – Promouvoir et faire connaître sa e-boutique

Un conseil facile à donner, mais pour lequel j’ai beaucoup à apprendre.

Finalement, construire et ouvrir sa boutique en ligne n’est pas l’étape la plus compliquée.

Maintenant, comme dirait Jaune, 🎺 il faut « dire au monde entier que » ta boutique existe.

dire au monde entier m&ms

Le marketing digital pour un e-commerce est certainement mon point faible.

Je concentre principalement mes efforts sur Pinterest. Cela peut paraître inapproprié au moment où tout le monde se rue sur Instagram.

Mais de ma propre expérience, le réseau social qui m’apporte le plus de trafic est Pinterest. Aussi je concentre mes efforts sur cette application.

7 – Assurer la vente et l’après-vente ♻️

J’avais déjà une boutique sur Etsy, et donc je ne découvre pas les étapes de vente, et de la logistique associée, ni celle de l’après-vente.

Concernant la vente -> se faciliter la tâche

Dans mon cas, j’ai choisi de ne pas vendre tout mon art dans ma e-boutique pour plusieurs raisons.

Je ne vends pas mes tableaux sur toile car les aspects logistiques de l’expédition sont particulièrement galères. Ils m’obligeraient à ajouter des coûts qui ne correspondent à la conception d’accessibilité de ma boutique.

J’ai choisi de vendre des oeuvres sur papier que j’envoie en 💌 courrier simple. Je m’affranchis ainsi des contraintes de La Poste et de ses horaires ⌚ d’ouverture.

Par ailleurs, les produits imprimés 👕 sont réalisés en print on demand. Je ne gère pas les stocks. Lors de la commande, l’information part directement sur le site de printful.

Par contre, la vente et l’après-vente sont de ma responsabilité. Je suis en contact avec les clients. Ce rôle est important car il en va de l’image de la boutique.

Concernant l’après-vente -> gérer au cas par cas

Pour l’instant, je gère les relations avec les clients assez simplement, par échange de mail en direct.

Je n’utilise pas d’application pour l’après-vente.

Mais ça pourrait être nécessaire pour réaliser un filtrage des réclamations.

Alors, prêt pour ouvrir une boutique en ligne à ton tour ? 🤸‍♀️🤩

Elize

Je peins avec mes états-d'âme et mes pinceaux.
Mes œuvres dévoilent mes engagements et mes utopies : celui d'un monde où la beauté n'est pas normée ni immobile.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *