Détricoter l’œuvre d’un artiste

Comment comprendre un artiste ? Il est possible de s’intéresser à une de ses œuvres et de la décortiquer. C’est souvent une œuvre particulière qui attire notre attention, elle nous accroche et fait que nous souhaitons en savoir plus sur lui et ses autres création. Mais comme un brin de laine qui dépasserait d’une pelote, comprendre un artiste et son travail revient à dérouler toute la pelote en explorant son parcours et l’ensemble de ses œuvres.

Une œuvre, un artiste

Une œuvre vue en détail, comprise peut permette de comprendre l’artiste. On apprend son époque, ses intentions, sa technique. On découvre des détails qui passent inaperçus si on ne s’attarde pas sur l’œuvre.

L’analyse poussée d’une œuvre pour connaître un artiste fonctionnera d’autant mieux que l’artiste a produit peu. Les œuvres dont l’époque de  production est antérieure aux impressionnistes, précurseur des séries sont plus riches car plus rares. Du fait des contraintes matérielles, les peintres ne pouvaient pas se permettre de gâcher des toiles, des pigments, du temps. [le rattrapage sur la notion des séries c’est par ici]. Si l’artiste a produit beaucoup de choses différentes, il sera plus compliqué de cerner son travail.

A trop approfondir les détails, il arrive qu’on se perde. Et n’ayant pas toutes les réponses aux clés du tableau, il se dégage des mystères. Monet a-t-il peint un soleil couchant ou bien levant? Qui est Mona Lisa? [au sujet de la Joconde, je vous invite à écouter l’analyse dédiée dans l’émission « Histoires de peinture » sur France Culture]

Mais un seul tableau, aussi emblématique soit-il, ne peut pas tout nous apprendre d’un peintre ?

Un artiste, une Œuvre

L’artiste produit des œuvres qui se découvrent à l’unité, en série ou dans leur quasi-globalité. Au final, l’Œuvre de l’artiste sera constituée de l’ensemble de son travail. Cet ensemble permettra de mieux le comprendre. L’artiste évolue dans son art, il peut connaître des phases de production, des avancées de sa réflexion. Il se construit et il est captivant de réaliser le cheminement avec lui, a posteriori.

Les expositions sous forme de rétrospectives nous proposent de parcourir les œuvres d’un artiste, son Œuvre en somme.

Jodorowsky,  son Œuvre à décrypter

Cet été, je me suis rendue au CAPC de Bordeaux et j’y ai été confronté à une rétrospective d’Alejandro Jodorowsky. Je ne connaissais pas du tout cet artiste aux multiples formes d’expression. Je n’étais pas préparée à une telle immersion. Pour reprendre l’image citée plus haut, je me suis retrouvée avec la pelote de laine sans brin qui dépassait. Je crois que c’était un peu trop et j’ai eu du mal à assimiler ce qui était proposé. Mais les citations quasi-poétiques de Jodorowsky sur twitter m’ont plu. J’étais perplexe en sortant de l’exposition. Se confronter à ce que l’on ne connait pas et ce à quoi on ne s’attend pas, c’est que m’a proposé cette rétrospective.

Vue de l'exposition Jodorowsky au CAPC Bordeaux. Photo Arthur Péquin.
Vue de l’exposition Jodorowsky au CAPC Bordeaux. Photo Arthur Péquin.

L’histoire de l’art, ce sont ces pelotes de laine, tricotées, remises en ordre, entremêlant les fils qui sont liés.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *