je déteste le rose pigmentropie

Je déteste le rose !

[Cet article peut choquer les plus fragiles d’entre vous. Abstenez-vous et revenez dans quelques jours pour un sujet sérieux.]

Les raisons qui me poussent à détester le rose sont multiples. Car oui, je déteste le rose, et j’assume !

Le rose n’aime pas les couleurs

Le rose se marie difficilement aux autres couleurs. Il ne fait pas l’unanimité autour de lui :

  • Le rose ne supporte pas d’être juxtaposé à du rouge ou du orange.
  • Il est en opposition avec le bleu, au même titre que les garçons et les filles.

Au final, il est mieux avec du violet, des couleurs pastel, du gris ou du noir. C’est un peu restrictif à mon avis. Dommage que cette couleur ne soit pas plus ouverte aux autres.

Le rose n’est pas une couleur

Le rose n’est pas une « vraie » couleur. C’est une nuance du rouge, tout au mieux. Oui, comme le gris est une nuance du noir. On pourrait alors dire qu’aucune nuance n’est une couleur, adieu pastel, indigo, cramoisi, beige et compagnie.

D’accord, c’est un faux argument. Mais je maintiens qu’il ne peut être traité d’égal avec les autres couleurs du cercle chromatique basique.

Le rose est une invention marketing

Le rose permet de vendre plus, il s’agit de réussir à sectoriser et multiplier les besoins (inutiles). Rose pour les filles et toutes les autres couleurs pour les garçons ? Vous pensez que c’est juste « mignon », mais ça a un prix. Vous consommez plus, pour le plus grand plaisir des industriels.

D’ailleurs, il est question de la « taxe rose », ce n’est pas moi qui l’invente, même Le Monde en parle. Cette « taxe » est le surcout payé pour un même produit suivant qu’il soit destiné aux hommes ou aux femmes. Cela s’applique aux déos, aux rasoirs, aux coupes de cheveux, pour ne citer que les exemples les plus courants.

Réservé aux filles ?

Cette croyance fabriquée de toutes pièces par notre société m’exaspère particulièrement. Elle est la preuve du formatage général véhiculé par tous. Le rose est associé au romantisme, à la douceur et à tout ce qui est féminin, les princesses, les fleurs. Que des choses MIEVRES pour ne pas dire NIAISES.

Nous arrivons donc au raccourci que les filles aiment le rose et sont niaises.

Si vous avez besoin de preuves pour comprendre que « le rose pour les filles » (et tout le reste des préjugés) n’est pas inné, je laisse Catherine Vidal tout expliquer  sur la plasticité cérébrale à l’occasion du TEDxParis 2011 (mais ça reste d’actualité), dont vous retiendrez j’espère que « nous avons tous des cerveaux différents, indépendamment du sexe« .

Pour nous recentrer sur notre sujet de pourquoi je déteste le rose, c’est parce qu’associé aux filles et aux femmes, il est le symbole du déséquilibre des chances entre les hommes et les femmes.

J’aimerai donc le rose le jour où chacun aimera le rose et où on n’entendra plus dans les cours de récréation « le rose c’est pour les filles ».

Et pourtant…

couverture magazine Causette septembreLe magazine Causette participe largement au fait que le rose ne soit pas ma couleur préférée. Si je devais donner mon avis, et pour les raisons que j’ai énoncées au-dessus, je dirai que Causette n’aime pas le rose non plus… Et pourtant, jetez un coup d’œil sur la couverture de ce mois-ci :

 

 

 

 

Je suis VERTE !

 

Mais finalement, je me réconcilie petit à petit avec cette couleur qui n’a pas demandé à se retrouver dans ce triste débat.

 

 

 

Elize

Je peins avec mes états-d'âme et mes pinceaux.
Mes œuvres dévoilent mes engagements et mes utopies : celui d'un monde où la beauté n'est pas normée ni immobile.

Pour prolonger la lecture

5 commentaire

  1. Ton article est super ^_^
    Ok, je craque souvent pour le rose, je pense que c’est l’effet « Flamant Rose ». Un oiseau de ma région de naissance, il a quelque chose de magique avec cette couleur qui le rend si unique et artificiel et qui le fait tomber très rapidement dans le kitsch… mais j’adore !

    1. @amylee j’ai du mal à dompter cette couleur pour l’instant et ce ne sera pas couleur favorite, mais je vais dépasser mes préjugés un jour. Je ne vais pas faire du colo-sectorisme.

  2. J’aime bien le rose, mais je ne l’avais jamais vu sous cet angle (mis à part qu’il est effectivement difficile à marier aux autres coloris). 🙂 Heureusement certains hommes aiment bien le rose aussi, j’en connais un qui ne s’habille quasiment qu’en rose, parfois rose bonbon (enfin pas le bas hein, mais t-shirts et chemises y passent). Ca lui va bien au teint il faut dire. 😉

    1. Au fond, je n’ai rien contre cette couleur en elle-même. Mais plutôt à tout ce qu’elle représente.
      Et le rose n’a pas à identifier le genre d’une personne, tout le monde peut en porter.

  3. LE ROSE C’EST HORRIBLE !x-o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça bouge sur Instagram