32 dessins de fleurs tropicales à découvrir

En mai, j’ai dessiné une fleur par jour. J’ai choisi des fleurs tropicales, présentes autour de moi en Martinique.

J’ai achevé ce défi, et je présente maintenant les 32 dessins réalisés aux feutres.

Je m’étais imposé une contrainte importante sur la réalisation des dessins : le temps était limité, et ce temps diminuait au fil du mois.

Les dessins sont regroupés suivant le temps attribué pour les accomplir. Tu peux cliquer sur les vignettes pour accéder au dessin.

Les dessins en 20 minutes

En 20 minutes, j’ai le temps de réaliser l’arrière-plan. Les dessins sont chargés.

Chalenge en 15 minutes

Un quart d’heure est la durée qui m’a le plus convenu.

Ces dessins de fleurs tropicales comptent parmi mes préférés.

Les croquis en 10 minutes

A ce rythme, je n’ai pas le temps de revenir sur les erreurs, Le dessin s’éclaircit.

Mission impossible en 5 minutes ?

Cinq minutes sont vraiment trop courtes pour que je parvienne à réaliser un croquis abouti.

Pour les deux premiers dessins, j’ai enfreint la règle que je m’étais imposée, et j’ai continué au-delà de la sonnerie du minuteur pour continuer un peu, ajouter des couleurs.

Puis, j’ai commencé à regarder en détail la fleur avant de la dessiner. Je relevais les principaux éléments, ma main réalisait des contours dans le vide. Je ne comptais pas ce temps dans les 5 minutes puisque je ne dessinais pas, mais cela m’aidait grandement ensuite.

Après, j’ai travaillé afin de pouvoir respecter le temps imparti. Mon astuce a été de limiter la couleur, car le changement de crayon prend du temps. Les deux derniers jours, je n’ai utilisé qu’un feutre gris. Dommage qu’il soit un peu épais, je n’avais pas la version avec une mine plus fine.

Le temps passé à dessiner définit le style

A la fin, j’ai choisi des fleurs que j’avais déjà dessinées en 20 minutes. Les différences sont frappantes.

Ce challenge me permet de mieux appréhender la notion du temps nécessaire pour réaliser un croquis. En ajoutant trop de détails, les dessins deviennent confus, les formes principales se perdent. Mais ils permettent de camoufler des erreurs, alors qu’en minimisant le temps (et donc les coups de crayon), le trait doit être plus affirmé dès le premier passage.

Pratique du dessin en temps limité

L’exercice en temps limité est très courant dans le travail du dessin. Le but est de maîtriser son coup de crayon et de se fixer sur l’essentiel.

Le dessin est un apprentissage, ce type d’exercice vaut pour entraînement. Il permet de pratiquer beaucoup, de voir différentes problématiques en peu de temps. Au début, mieux vaut réaliser une grande quantité de dessin, plutôt que de ‘bloquer’ sur un dessin en visant la qualité.


Pour continuer sur le sujet :

Pour revenir sur la théorie des 10 000 heures de Robert Greene (vidéo en anglais, mais sous-titre en français).

Share Button

9 Comments

  1. C’est un exercice contraignant parfois même désagréable. Mais au final l’analyse des résultats permet de mieux appréhender la pratique du dessin.C’est une bonne chose. Ça me fait penser à un défis: dessiner des éléments en mouvement à l’aide d’un gros feutre. Pour avoir essayé les résultats sont assez surprenants :).

    • Dessiner le mouvement… Je pense que j’aurai du mal, l’image qui me vient spontanément est celle de ‘la femme descendant l’escalier’ de Duchamp. Et ça n’a rien d’un croquis fait en quelques coups de feutre.
      Mais je conçois que ce doit être un excellent exercice. Merci Artfordplus pour cette idée

  2. Super ce récap avec tous tes dessins. C’est impressionnant de voir l’évolution par rapport au temps passé. Je trouve ça génial ce genre de défi qui permet d’apprendre et de découvrir des choses, ça me donne des idées 🙂

    • Les exercices imposés apportent toujours quelque chose. Je me doutais qu’il faudrait que je trouve des solutions au délai qui diminue. J’ai changé ma manière de dessiner que trop tardivement, j’aurai du anticiper.
      Et puis les 20 minutes, sont un peu trop, je rajoute des choses superflues pour un dessin.
      C’est intéressant pour mieux comprendre comment on travaille, identifier des faiblesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *