Camille Claudel : 5 moyens de la (re)découvrir

Le plus souvent, je m’intéresse d’abord aux œuvres d’un artiste, le contact passe au travers de son travail. Et puis, il vient un moment où je me demande qui est l’artiste derrière ces œuvres. Petit à petit, les informations se croisent, se répètent et je me les approprie. Connaître le contexte qui a conduit à la création  enrichit ma compréhension de son travail.

Il en est ainsi pour ma découverte de Camille Claudel. Mon premier contact a été au musée Rodin, à Paris, en 2006 environ.  Puis, en aout 2016, au musée Sainte-Croix de Poitiers, lors de l’exposition « Belles de jour ». En mars 2017, lors de la communication autour de l’ouverture du musée Camille Claudel, j’ai dessiné une série d’esquisses représentant ses sculptures et j’ai voulu en savoir plus sur cette artiste.

J’ai emprunté à la médiathèque son catalogue raisonné, j’ai visionné le film Camille Claudel.

Dessiner et reproduire les sculptures m’a permis de m’approprier la finesse de son travail. 

1 – Le musée Camille Claudel et les autres

Pour découvrir les oeuvres de Camille Claudel, je recommande trois musées :

  • Musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine
  • Celui de Sainte-Croix à Poitiers
  • Musée Rodin à Paris 

Le musée Camille Claudel a ouvert en 2017 à Nogent-sur-Seine et il se consacre à cette artiste. Il présente une cinquantaine de ces œuvres. Je ne m’y suis pas rendue pour l’instant.

Le musée Sainte-Croix à Poitiers compte 7 de ses sculptures.  Il regroupe la 2ème collection des œuvres de Camille Claudel en France. il mérite donc un détour pour découvrir ces œuvres. J’ai eu l’occasion d’y aller à l’été 2016, lors de l’exposition « Belle de jour » qui s’ouvrait sur une sélection importante d’œuvre de Camille Claudel.

Camille Claudel - Niobide - exposition du Musée Sainte Croix à Poitiers sculpture
Camille Claudel – Niobide blessée – exposition du Musée Sainte Croix à Poitiers.

Le musée Rodin, que j’ai visité en 2006, lui consacre une salle. Mais je ne suis pas certaine d’avoir clairement distingué les auteurs du Baiser (Auguste Rodin) et de la Valse (Camille Claudel). A priori, c’est à cette occasion que j’ai été en contact pour la première fois avec une œuvre de Camille Claudel.

2 – Le film Camille Claudel

Le film date de 1988, mais reste intéressant, perturbant.

Voir vivre un artiste, même au travers une fiction, avec les biais que cela suppose, c’est se forger une idée de la personne.

Je n’ai pas encore lu de biographie de cette artiste, alors ce film reste pour moi l’occasion de situer son parcours.

3 – Son catalogue raisonné

Camille Claudel a la chance d’avoir un catalogue raisonné. Ecrit par Anne Rivière, il présente 99 sculptures et dessins.

Si tu ne sais pas ce qu’est un catalogue raisonné, je t’invite à lire cet article.

Camille claudel catalogue raisonné femme accroupie face dessin elize sculpture

J’ai la chance que cet ouvrage soit à ma médiathèque, je l’ai emprunté et le feuillette parfois lors de mes passages. Ma première série d’esquisses se basait sur les photos de ce livre.

4 – Dessiner les œuvres

Esquisser les sculptures me pousse à les observer en détail. Chaque trait est comme une caresse, une main posée sur les sculptures.

Pour retrouver mes esquisses, je t’invite à découvrir cet article pour la série réalisée en 2017, et celui-ci pour la série de 2018.

Camille Claudel Elize la valse danseurs sculpture
Esquisse d’ELiZE d’après la sculpture de Camille Claudel « la valse » – sur papier couleur naturelle – format A3

5 – Internet, youtube et autres

Internet est une mine d’informations sur tous les sujets. Alors au fil des échanges et des articles, je tombe un lien qui enrichit mon savoir, m’apporte une anecdote.

Par exemple, je me retrouve à écouter un podcast de France Culture ou lire le long article de Wikipedia.

Pour commencer, je conseille aussi cette vidéo de Nart.

Viens compléter cette sélection et m’indiquer comment mieux connaître Camille Claudel

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *