Mots d’enfants : des réflexions drôles et justes sur l’art

Parler d’art avec les enfants, cela apporte un autre regard sur les œuvres.

Mes filles sont souvent en contact avec l’art : nous allons à des vernissages, dans les musées et elles observent mes toiles au quotidien.

Nous discutons librement de ce que nous voyons, elles savent qu’elles peuvent me questionner. En général, j’essaie de ne pas leur apporter de réponse trop fermée, j’alimente plutôt la conversation pour faire avancer leur réflexion.

Je partage avec toi ces moments. Les œuvres d’art sont un bon vecteur pour aborder des sujets variés.

Et puis c’est un délice de tenter de percer la logique -imparable- des enfants

Maman, pourquoi tu sais tout ?

Ah ! si seulement ça pouvait être vrai… Je n’ai pas résisté à citer cette question bien qu’elle n’ait aucun rapport avec l’art.

Mes filles sont encore à l’âge où je suis une super-héroïne.

Enfin, elles essaient aussi parfois de me piéger…

Garçon ou fille ?

Au musée, nous observons des statues.

  • Maman, c’est un garçon ou une fille ?
  • A ton avis ?
  • Une fille.
  • Pourquoi dis-tu cela ?
  • Elle a des longs cheveux.
  • Et ce sont les cheveux qui déterminent si on est un garçon ou une fille ?
  • [Courte réflexion et observation de la statue] Non, c’est un garçon. Il a un zizi.

[CQFD]

Pas si facile de se défaire des représentations habituelles des garçons et des filles…

danseuse dessin enfant

Pourquoi les gens sont nus ?

  • Maman, pourquoi les gens sont nus sur les tableaux ?
  • A ton avis ?
  • Parce qu’ils sont morts.
  • Moi, j’ai l’impression qu’ils sont vivants. Regarde les mouvements de ces personnages.

Nous avons observé les tableaux et constaté que les personnes étaient vivantes et nues.

Nous avons aussi admis que les personnes mortes n’étaient pas nécessairement nues.

A cette question de la nudité, je n’ai pas apporté une réponse claire. Je crois que ma fille de 5 ans n’a pas été convaincue et ne comprends pas pourquoi on représente autant de personnes nues sur les tableaux. Elle n’a pas tort et la nudité ne se justifie que très peu.

Je ne sais pas pourquoi elle a associé la nudité et la mort. Je pense qu’elle voulait dire que les tableaux étaient anciens, mais je n’ai pas réussi à en savoir plus. Le mystère reste.

dessin d'enfant sirenes mer cheveux dans l'herbe cadre

Mélanger les couleurs

Je questionne :

  • Quelle couleur obtient-on si on mélange du rouge et du jaune ?
  • Du orange.
  • Très bien.

Et je me fais interroger :

  • Et si on mélange du vert et du jaune ?
  • On obtient du vert plus clair.

Là, je sens qu’elle cherche à me coincer. Elle continue les devinettes :

  • Et en mélangeant du gris et du violet ?

Évidemment, quand on rentre dans la complexité, la réponse n’est pas si évidente, tout dépend des proportions de chacun des mélanges, du type de gris et de violet. Elle m’a bien eu, à mon propre jeu. Enfin, au moins je suis certaine qu’elle maîtrise le mélange des couleurs primaires.

Le blanc, c’est pour colorier ?

Au musée, en face de tableaux contemporains :

  • Maman, pourquoi il a laissé du blanc sur son tableau ? C’est pour qu’on colorie ?

Une légère sueur froide m’a traversé le corps quand j’ai imaginé ma fille avec ses crayons de couleur en train de ‘terminer’ (à son sens) le tableau. Heureusement, elle ne les avait pas à portée de main.

coloriage enfant dans l'herbe hibou

Quelles sont tes techniques pour parler d’art avec les enfants ?

Pour d’autres activités avec les enfants, consulte la rubrique ‘les enfants font de l’art’.

Et si tu vas voir une exposition avec des enfants, voici 6 activités adaptables pour parler d’art avec les enfants.

Share Button

3 Comments

  1. J’adore ! Les questions et les pensées des enfants sont tellement rafraîchissantes ! J’aime beaucoup la remarque et le questionnement du genre. Pour la nudité, j’avoue que c’est une question que je me pose moi-même, notamment sur le nu féminin que je trouve sur-représenté. Je me la pose d’autant plus que pour la première fois je travaille actuellement sur une série avec des nus féminins 😀
    Et la remarque sur le blanc m’a fait rire, je trouve ça génial !

    • Les questions fusent dans tous les sens. Les enfants ont moins de filtres que nous, ils ont raison d’être curieux.
      Et effectivement, leur question ne sont pas si idiotes car nous n’avons pas toujours de réponses. Effectivement, le nu féminin est une ambiguïté. Je suis dans cette même réflexion, et en même temps, pourquoi s’exclure ce champ de créativité. Les femmes ont surtout été peintes par des hommes, il est temps que les femmes aussi peignent des femmes (et des hommes 🙂 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *