Monopoly personnalisé 100% fait maison

monopoly personnel personnalisé par elize pigmentropie

Parfois, on se lance dans des projets loufoques sans trop savoir pourquoi. Cela a été le cas lorsque j’ai décidé de construire MON jeu de Monopoly.

Le Monopoly reste un classique des jeux de sociétés. On connait tous la rue Vaugirard, la rue de la Paix, ou les quatre gares de Paris. Et puis, il y a des formules tellement entendues comme « allez en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 200 € ». Mais il existe également plein de versions adaptées à différentes thématiques.

Le savais-tu ? Ce jeu a été inventé en 1866 par une femme, Elizabeth Magie.

J’avais envie de me servir de ce jeu pour réaliser un projet familial, autour de notre parcours. L’idée était louable, mais la mise en œuvre a été compliquée.

Il faut s’armer de patience car créer un Monopoly complètement personnalisé demande du temps.

Ceci n’est pas une activité enfants

La conception et la réalisation du Monopoly ne sont pas une activité enfants comme je peux en montrer parfois.

Certaines étapes ont été réalisées en famille, mais il y a beaucoup d’éléments à préparer :

  • Le plateau
  • Les maisons et les hôtels
  • 28 titres de propriétés
  • Deux dés
  • Les cartes « chances » et « c’est la vie »
  • Les billets
  • La boite de jeu
  • Les dés
jeu complet du monopoly
Mon jeu de Monopoly au complet, avec toutes les cartes et accessoires. Prêt pour une partie !

Ceci n’est pas économique

J’ai pourtant du matériel à disposition : peinture, papier épais. Mais il a fallu ajouter des fournitures et du matériels.

Pour le plateau, j’ai commandé un carton toilé de 50 x 50 cm. Cette taille est très adaptée. Il faut donc déjà compter 10 / 12 Euros pour ce matériel.

Les titres de propriété que j’avais réalisés sur des papiers imprimés n’étaient pas assez épais. On l’a senti dès la première partie. Alors, j’ai acheté une plastifieuse. Il faut compter une vingtaine d’euros (pour un modèle basique, mais je n’ai actuellement pas d’autres utilité à ce produit).

Pour réaliser les maisons et les hôtels, j’ai utilisé de la pâte autodurcissante, il faut compter 5 ou 10 euros.

Cela a été les principaux investissements. Mais j’ai été cherché dans ma réserve perso de matériel et il faut ajouter tout le matériel suivant :

  • Feuilles de papier épais imprimées ou non. J’ai utilisé les deux : des feuilles déjà imprimées sur une face pour les titres de propriété, des feuilles de papier aquarelles pour les cartes « chance » et « caisse de communauté » pour lesquelles j’ai fait un fond abstrait.
  • Feuilles de papier courant pour les billets.
  • Peintures et pinceaux
  • Feutres permanents, règle, ciseaux
  • Vernis
  • Cubes en bois
  • Pâte autodurcissante
  • Fèves récupérées dans la galette des rois (ou n’importe quel pion)

En résumé, il est encore temps d’acheter une boîte standard de Monopoly :-), tu en auras pour 25/30 Euros.


Voyons maintenant comment se présente le jeu.

Les titres de propriété

Cette phase est celle qui demande le plus de préparation. D’une part, il faut définir les rues, identifier où va quoi car il faut respecter les groupes de 2, 3 ou 4 propriétés. D’autre part, réaliser les 28 cartes exige de la ténacité, en particulier, si comme moi, tu recopies les informations à la main.

Les rues

Nous avons choisi des rues qui avaient du sens pour mon conjoint et moi :

  • les maisons de nos parents,
  • les appartements où nous avons habité pendant nos études, lors de nos stages et premières expériences professionnelles,
  • les lieux où nous avons logé tous ensemble en famille.
propriété carte monopoly montant coût
28 titres de propriété : peinture pour les bandes de couleur, écriture au feutre, cartes plastifiées

Les villes ne sont pas mentionnées, et finalement, ça permet d’échanger sur ces rues que nous ne connaissons pas tous, précisément et de partager des souvenirs en jouant.

Pour créer les fiches de propriété, je me suis basée sur un template trouvé qui indique le montant des propriétés et de leur location.

monopoly carte propriete

Les gares

Compte tenu de notre séjour de 8 ans en Martinique, les gares ont été transformées en habitations, en souvenir de nos dégustations de rhum. Il a fallu en sélectionner quatre.

La caisse de communauté et la chance

Franchement, la caisse de communauté, c’est vraiment un terme qui ne nous parle pas. Alors, elle a été remplacée par « c’est la vie ».

carte monopoly
Cartes « C’est la vie » : dos aquarelle abstrait, texte écrit à la main

Pour ces cartes, on a inventé des anecdotes qui nous parlent et qui évoquent des souvenirs. Par exemple, la carte « Sortie en période de confinement. Payez l’amende de 32 €, » ou bien encore « Un apéro se prépare. Rendez-vous à l’habitation Clément. Si vous passez par la case départ, touchez 200€. »

carte chance monopoly
Cartes « Chance » : dos aquarelle abstrait, texte écrit à la main

Le plateau

Pour le plateau, j’ai commencé par peindre l’ensemble avec un fond abstrait assez neutre.

plateau billet Monopoly wip
Les billets et les titres de propriété sur le plateau en cours de préparation

Puis, j’ai réalisé les cases, suivant la logique du jeu initial. Je n’ai pas fait d’illustrations sur le plateau.

monopoly plateau personnalisé peinture diy
Le plateau de Monopoly en cours de réalisation

Je me suis limitée aux textes, tout en personnalisant les éléments. Par exemple, « parc gratuit » est devenu le « Puy du Fou gratuit » en référence à ma Vendée natale.

plateau monopoly personnalisé
Version terminée du plateau de Monopoly

Je n’ai pas oublié de vernir le plateau à la fin car il est soumis aux impulsions des pions.

Les dés

Sur cet aspect, je n’ai personnellement rien fait (sauf le vernis). A partir de bois de récupération, mon conjoint a réalisé des cubes en bois, et creuser les points pour matérialiser les faces du dé.

Les billets

Pour les billets de banques, les filles ont dessiné chacune une planche de billets. Elles étaient libres avec quelques contraintes : respecter les codes couleurs en fonction de la valeur du billet (ce qui assure la cohésion avec la circulation de 2 modèles de billet) et inscrire la valeur au centre.

Ensuite, j’ai photocopié les planches et nous les avons découpées.

Les maisons et les hôtels

Pour les maisons et les hôtels, je me suis servie de pâte auto-durcissante. Les maisons sont constituées à partir de petits cubes découpés au couteau dans le bloc de pâte sur lequel nous avons moulé un toit.

réalisation work in progress maison cube blanc
Préparation des maisons et des hotels avec la pâte autodurcissante

Les hôtels sont simplement des parallélipèdes un peu plus grands que les maisons. Nous avons gravé des ouvertures.

Chaque modèle est unique, nous avons essayé d’être régulières mais il y a malgré tout des grands et des petits bâtiments.

Après la journée de séchage requise, nous les avons peints, puis repeint. Des détails ont également été ajoutés au feutre.

hotel maison monopoly jeu
Hotels et maisons terminées : peints, quelques traits au feutre et vernis

Puis après une nouvelle journée de séchage, ils ont été vernis.

Les pions et la boite : de la récup’

Pour les pions, pas de création : les filles ont proposé d’utiliser un assortiment de fèves, sur le thème des Lapins crétins.

Dans l’absolu, j’aurai pu réaliser des pions avec la pâte auto-durcissante.

Pour la boite, j’ai repris une boite qui pouvait contenir tous les éléments, sauf le plateau qui reste à part.

Nous voilà prêt pour une partie. Tu joues ?

Je n’ai pas imprimé ou édité de règles. On les retrouve sur Internet.

En commençant la réalisation du jeu, je n’avais pas identifié toutes les étapes jusqu’au bout. Cela a été plus long que je ne l’imaginais. Mais la satisfaction de réaliser une partie en famille après est vraiment énorme.

créer un monopoly personnalisé avec des enfants seul diy

Elize

Je peins avec mes états-d'âme et mes pinceaux.
Mes œuvres dévoilent mes engagements et mes utopies : celui d'un monde où la beauté n'est pas normée ni immobile.

Pour prolonger la lecture

2 commentaire

  1. Alors là je suis scotchée par la somme de boulot que ça représente! Chapeau bas, madame.
    Bon la vraie question est ce que ma stratégie gagnante eau électricité et les oranges peut s’appliquer?

    1. Merci Carine 🙂 Si j’avais su la somme de boulot justement, je ne l’aurai pas fait :-).
      L’eau – électricité sont devenus les vedettes Madinina et le Costa Croisière (mais le principe de gain est le même). Pour les oranges, en sortie de prison, c’est toujours un bon choix. Et dans notre version, ce sont nos adresses en Turquie :-).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ça bouge sur Instagram