Comment peindre la neige – expliqué aux enfants

Peindre la neige, c’est peindre du blanc… Pas facile sur du papier blanc lui aussi. C’est le constat initial des enfants quand j’ai expliqué l’objet de notre séance de peinture.

Nous avons travaillé à l’encre, car je me suis moi-même lancée, récemment, dans la pratique de cette technique. Il y avait une forte demande de la part des filles, très intriguées par les flacons et les pipettes contenues dans les bouchons.

Cette séance nous a permis d’aborder des thèmes plutôt tournés vers les sciences habituellement :

  • la dilution
  • les fractions

Je n’ai pas expliqué en détail ces notions. Il s’agit d’une première approche non théorique sur des concepts qu’elles recroiseront plus tard.

Cet article est réalisé dans le cadre du rendez-vous mensuel ‘l’art est un jeu d’enfant‘ organisé par le blog Le pays des merveilles. Chaque mois, un thème est proposé, et chacun est invité à montrer ses créations. Tout est expliqué sur le lien ici. Cette fois-ci, le thème était ‘Aglagla il fait froid!‘. 

1 – Tout préparer avant de peindre

Avant de s’emparer des pinceaux, il nous faut préparer notre zone de ‘chantier’ :

  • Je protège la table avec des cartons.
  • Je sors une veille revue d’apprentissage de l’aquarelle. Il y figure un pas à pas d’un paysage de neige. Je demande aux filles d’observer et d’identifier comment est peinte la neige.
  • Je sors tout le matériel nécessaire (liste en dessous).

Pendant cette période, les filles sont très enthousiastes, elles s’agitent. Une fois que tout est prêt, nous ne passons pas à l’action tout de suite. Je leur demande de m’écouter, et de s’exprimer sur la suite de l’exercice. Ce temps leur permet de se calmer.

Le matériel nécessaire est le suivant :

  • Papier aquarelle, grammage 320g/m2. Le travail à l’encre est très humide, il faut donc du papier épais pour éviter que cela ne gondole. Mais un papier moins dense peut convenir.
  • Pinceaux.
  • Gobelets. Comme j’ai voulu travailler sur les différentes tonalités du bleu à partir de la dilution de l’encre, j’ai utilisé  plusieurs gobelets.
  • Encre. Ici, j’avais 3 couleurs uniquement. Les filles ont ajouté des détails ensuite aux crayons feutres.
  • Chiffon.
  • Crayon de papier et gomme pour faire le dessin initial.
  • Patience pour l’adulte 😉 et calme pour les enfants.

2 – Dessiner un paysage de neige

Sur cette partie, j’ai laissé les filles assez libres. Elles n’ont pas utilisées de modèle. Spontanément, le bonhomme de neige, les sapins et les montagnes sont apparus.

enfant dessin sur feuille blanche au crayon

Nous restons bien dans le thème…

3 – Maîtriser les valeurs de l’encre bleue

L’encre bleue (bleu de Prusse) est très sombre quand elle est utilisée pure. La capacité de l’encre à se diluer est idéale pour comprendre la notion de valeur et de tonalité d’une couleur. Le but n’est pas de me lancer dans un long discours à ce sujet essentiel pour les dessinateurs et peintres. Concrètement, nous avons dilué à différents niveaux l’encre.

Dans chaque gobelet, nous avons mis une pipette d’encre bleue (le chiffre inscrit en haut de la fraction).

Puis nous avons complété avec autant de pipettes d’eau claire que nécessaires pour atteindre le nombre en bas de la fraction. Nous avons préparé les dilutions suivantes (1/1; 1/2 ; 1/5 et 1/10).

gobelet encre bleu

Ensuite, j’ai montré les différents ‘bleus’ obtenus.

encre bleu dillution

4 – Peindre la neige, c’est ‘ne pas peindre la neige’

Avant de se lancer dans la peinture, nous avons récapitulé comment nous pourrions peindre la neige. Elles ont trouvé les principes suivants :

  1. Il ne faut pas peindre la neige (pour ceux qui maîtrisent les termes artistiques, il s’agit de ‘réserver les blancs‘)
  2. On peint quelques ombres pour donner du relief. Il peut y avoir des empreintes.
  3. Pour voir la neige, on peint le contour extérieur, comme le ciel.

En avant la peinture ! Le moment tant attendu est arrivé.

Avec un gros pinceau, elles réalisent le ciel.

encre peinture pinceau nuance dilluer
A droite, le bleu est appliqué dans un large lavis de bleu

Puis, avec un pinceau plus fin, les détails sont ajoutés. D’autres couleurs (le vert notamment) sont apportées.

dessin enfant peinture encre
Ajout d’empreintes de pas dans la neige, au pinceau fin
dessin pinceau encre bonhomme de neige
Le joyeux bazar en place pour la réalisation des paysages de neige

Au final, le résultat est plutôt concluant. L’essentiel des consignes a été respecté.

Qu’en penses-tu ? As-tu déjà peint avec de l’encre ?


Pour d’autres activités avec les enfants, consulte la rubrique ‘les enfants font de l’art’.

Pour apprendre aux enfants à dessiner, j’avais expliqué que les objets situés loin nous apparaissent plus petits.

Si tu débutes en peinture, je t’invite à lire les articles suivants :

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *