L’invisibilité des femmes : j’agis…

Il est temps de réaliser un nouveau bilan ‘parité’ de PiGMENTROPiE. Je suis moi-même curieuse de voir s’il y a une évolution depuis le premier constat réalisé en novembre. En effet, j’avais compté que 71% des personnes citées sur le blog étaient des hommes. Pour quelqu’un qui souhaite un traitement égalitaire des genres, c’était un résultat médiocre.

Je propose de revisiter les mêmes critères de représentation des hommes et des femmes au fil de mes articles. Ainsi, nous pourrons voir si j’ai amélioré mon traitement des personnes.

Mais avant de commencer, je t’expliquerai pourquoi il importe de lutter contre l’invisibilité des femmes

Pourquoi s’attacher à présenter des femmes et des hommes équitablement ?

Pour cette question un peu technique, je laisse la parole à Phumzile Mlambo-Ngcuka, sous-secrétaire générale des Nations Unies et directrice exécutive d’ONU Femmes :

« Les manières dont les femmes sont présentées dans les médias ont un effet considérable sur les attitudes de la société et renforcent les rôles traditionnels des genres. Les femmes et les jeunes filles représentent la moitié de l’humanité. Le fait d’accorder la même durée et le même poids aux nouvelles qui les concernent, en les présentant comme des modèles à suivre et non pas comme des victimes, contribuerait, dans une mesure dont on n’a pas suffisamment conscience, à créer pour toutes et tous et monde meilleur et plus libre ». (source workmag.me)

Alors, si on considère les blogs comme un média au sens large, je souhaite apporter ma modeste contribution à la marche vers l’égalité Hommes / Femmes. Évidemment, le seul fait de parler des femmes ne résout pas les problèmes d’égalité salariale ou de violences à leur encontre, mais comme pour l’écologie, ‘chaque geste compte’. Ne négligeons l’impact de notre action, individuellement.

les glorieuses baniere

 

Invisibilité des femmes : de quoi parle-t-on ?

L’un des principes du féminisme est de donner un rôle non stéréotypé aux femmes. La société patriarcale cantonne la femme à une chose précieuse, elle s’occupe du foyer et des enfants. On l’attend sur ce qui est relatif à l’affectif, ou alors à son apparence. Et l’image qu’on montrera de LA femme se conformera tous ces présupposés.

Au contraire, dans une société égalitaire, les hommes et les femmes sont traités équitablement. Ils n’ont pas l’un ou l’autre de domaine privilégié, expertes dans des domaines variés, artistes, intellectuelles, politiques. La diversité des modèles présentée est une réalité dans notre monde [je suis optimiste], mais elle l’est trop peu dans les portraits qui sont présentées au quotidien.

logo nouvelles News

Je t’enjoins à lire en détail l’éditorial du site ‘Les nouvelles NEWS’ qui détaille cette question de l’invisibilité des femmes et que je reprends pour partie ci-dessous :

Aujourd’hui, dans les médias d’information générale, les femmes représentent moins de 20% des personnes citées et elles sont en général stéréotypées (mère de famille, victime, épouse, anonyme…). Les hommes aussi par conséquent. À eux la politique, l’économie, le sport, à elles la vie privée, la mode.

Ce n’est pas ainsi que nous vivons, mais c’est ainsi que les médias nous montrent (voir rapport sur l’image des femmes dans les médias). Et, le plus souvent, nous nous conformons à cette image.

Il est temps de changer ce regard, de tendre à la société un miroir plus fidèle et des modèles variés, de revoir nos priorités politiques. Il est temps de donner la parole, et donc le pouvoir, aux femmes autant qu’aux hommes. Faute de quoi nos démocraties resteront incomplètes.

Place aux comptes

J’ai repris le même classement que pour mon précédent bilan.

Les chiffres bruts

Je commence par les personnes vivantes à qui j’ai consacré un article entier :

Nous sommes donc à une représentation de 70% pour les femmes et 30% pour les hommes. Le traitement n’est pas très égalitaire. En se limitant à ce chiffre, on pourrait conclure que je discrimine les hommes. Ils auraient alors les arguments pour se plaindre.

J’ajoute maintenant les personnalités qui ne nous sont plus contemporaines et sur lesquelles j’ai consacré un article entier :

Tu remarques que j’ai consacré autant d’articles aux femmes qu’aux hommes dans cette catégorie. Bonne surprise !

La représentation des femmes passe à 62,5% et celle des hommes à 37,5%.

Et si on ajoute les citations ou évocations (personnes contemporaines ou non), c’est-à-dire des références qui me servent à illustrer mes propos, donner des exemples pour développer mes idées (détail en bas de page) :

  • +22 pour les femmes
  • +48 pour les hommes

Les chiffres sont sans équivoque. Au final, sur 86 personnes citées sur le site, les femmes sont représentées à 37% et les hommes à 63%. La répartition est moins inégalitaire que lors de mon précédent bilan où j’étais à 24% et 71%, mais elle le reste.

logo Causette

En conclusion

Si j’étais prof, ma copie mériterait certainement une remarque du genre : ‘Un mieux, les efforts sont à maintenir‘. Pas facile de tenir une cohérence entre une idéologie, celle du féminisme qui prône l’égalité hommes/femmes, et la pratique basée sur des habitudes et un apprentissage de l’Histoire de l’art centré sur les artistes hommes.

D’ailleurs, lorsque j’ai fait la liste des 10 peintres qui m’inspirent, je n’ai sélectionné que des hommes. J’assume cette ambiguïté. Les Maîtres reconnus dans l’Art sont trop souvent masculins et cela demande un effort de sortir des références classiques. Et puis, j’apprécie ses peintres,   et tout comme je pourrai le dénoncer auprès d’autres sites ou blogs, je le dénonce sur le mien. Ainsi, je vais tenter de m’améliorer.

logo Les expertes

Que penses-tu de ce bilan ? Comment agis-tu pour tes convictions ?


Pour revenir sur le premier bilan de ce type, lis l’article ‘Egalité, fraternité, parité’ publié en novembre 2015.

Quelques liens utiles au sujet de l’égalité des genres et le féminisme :


Détail des comptes des citations

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *